School-Day

Thérapie clavier

Mercredi 28 décembre 2011 à 13:14

http://school-day.cowblog.fr/images/jalouse.jpg


27 Décembre

En entrant dans le salon, je vois une jolie table est dressée pour trois personnes, je lance un regard interrogateur à ma mère qui s'affaire dans la salle:
« -Louise est rentrée ?
-Nan nan. »
Elle a le sourire aux lèvres, je comprends, il ne s'agit pas de ma soeur mais de son petit ami. Je soupire discrètement et l'aide à éplucher les légumes comme elle me le demande.
Quand a l'entrée l'interphone retentit elle lâche précipitamment ce qu'elle a dans les mains et sautille jusqu'à la porte. Je la vois ce recoiffer avec les doigts avant d'ouvrir.
Je tourne le dos pour ne pas les voir s'embrasser. Mon chat qui a senti le veau se languir dans le four se frotte contre ma jambe.
«-Bonjour !
-Bonj...
-Oh ! Mais c'est toi le cuistot aujourd'hui !
-Mmh. »
Comprenant l'atmosphérique que je lui lance il se tourne vers ma mère.
A table je me fais vide, me concentre sur mes brocolis, pour ne pas entendre leurs êtres.
Ca me fait penser que, Sofianna, comme on le surnomme, m'a invité à sortir dans une boite gay pour le nouvel an. Je n'étais pas emballée mais finalement je vais accepter.
«Une boite gay/lesbienne pour jeune ! » Qu'il m'a dit.

Je sursaute quand ma mère pousse un cri :
«-J'avais oublié !! J'ai un cadeau de Noël !! »
Elle sautille en dehors de la pièce nous laissant seul avec un blanc, que je me décide à conserver. Je n'ai aucune envie de lui adresser la parole, qu'il mange ces carottes.
Ma mère revint, un paquet noir entre les mains. Il le déchire laissant trempé le ruban dans la sauce.
«-Oh ! Des bretelles ! Superbe ! »
Impossible pour moi de ne pas éprouver de jalousie. Jalouse, ce simple fait m'horripile.
« Je dois dire merci au père Noël !
-Hahaha !
-Bon je vais embrasser la fille du père Noël, hein !
-Hein ? quoi ?! Nan ! »
Je me penche à mesure qu'il se rapproche de moi, quitte à tomber de ma chaise, «aller !» dit ma mère en me retenant de la chute. Me voilà coincée entre eux deux, je ne peux plus rien faire à par cacher ma tête entre mes épaules.
Il me déposa un bisou sur le haut de la tête.
Ça me glaça. Personne ne fessait ça, à par mon père, je ne m'en etais même aperçu. Ils ont déjà changé de sujet pendant que moi je repensais amèrement à mon père et nos relations.
« Tu m'aides à les mettre ? »
Je soupire à mes pommes de terres, un regard en coin vers ces deux-là. Il enlève sa veste, ce qui me laissa entre voir son gros ventre, sa bedaine, son sac a bière, le même que mon père. Mais en plus moche...Je regarde à nouveau mon assiette, je n'ai plus d'appétit. Je me lève alors en fessant racler ma chaise :
« -Je vais me coucher.
-Déjà ?! Mais il est 2h de l'après-midi !
-Ouais ba j'ai sommeil.
-Bon alors bonne nuit chéris. »

Je me suis laissée tomber sur mon lit, mon chat est venu s'installer à mes côtés, avant de m'endormir j'ai envoyé un sms a Sofianna : " Finalement je veux bien sortir le 31. Bisou." J'ai enfin fermé les yeux bercée par la radio que je n'ai pas éteinte de toute la journée.

..............................................................................................................................................................................

Supercell feat. Nagi
Perfect day




Ce clip est si beau...!

Samedi 24 décembre 2011 à 23:41

http://school-day.cowblog.fr/images/vddZUK51qbat6to1500.jpg
24 Decembre:

Le 24 décembre ?! Et moi je suis sur l'ordinateur...Ça me rend nostalgique quand je me compare aux matins enneigés de mon enfance.  C'est mon père qui nous emmenait chaque vacance obstinément dans un chalet perdu en pleine campagne. J'aimais les voyages en voiture qui duraient trois heures, les immense jardins, j'attendais toujours avec impatience qu'il soit couvert de neige.
A chaque réveillon, on avait un pacte avec ma soeur, "La première qui se réveille, réveille l'autre !" C'était toujours elle qui me réveillait...
Je me souviens de ce lapin en peluche géant sous le sapin avec le jeu The Rub rabbit DS dans les bras, aujourd'hui il ne me paraît plus si grand.
Je me souviens de ce bonhomme de neige que mon frère avait donné un coup de pied dans les fesses...Je lui en avais beaucoup voulu. Mais je me souviens aussi de l'année dernière, quand il m'a donné ma tablette graphique.

Le soir, ma mère a fait un repas comme elle sait si bien le faire. Des écrevisses, accompagnées de légumes.
«-Tu vois que c'est bon les légumes !
-J'ai jamais dit le contraire !»
Et j'ai mangé pour la première fois des topinambours, pour moi ça a le goût de pomme de terre mal cuite, mais c'est pas mauvais pour autant.
On a dîné face à face, la radio remplissait le silence qui aurait été gênant. Elle faissait la gueule, ou alors c'est moi qui n'arrive plus à comprendre les lignes de son visage. Elle a vieilli... sûrement. Je n'arrive pas à me souvenir du visage maternelle de ma petite enfance, tout ce qui me revient c'est ses longs cheveux doux et brillants qu'elle a coupés. A l'époque j'ai eu le sentiment qu'elle avait boycotté l'une des merveilles du monde.
J'aimais tellement être dans ses bras. Son odeur, Ma joue collée entre ces seins et sa main qui me frottait le haut de la tête.
Mère, très chère mère , Quand est-ce qu'on a commencé à se taper dessus entre elle et moi ? Combien de temps s'est écouler entre «Maman, t'arrêtera jamais de me faire des calins, pas vrai ? » et maintenant.
«-C'est bien.
-Hein ? Quoi donc ?
-Tu manges avec appétit.
-Mouais. Parce que c'est bon.»

 Par contre elle n'a pas vu, elle n'a pas remarqué. Mes marques au poignet...
Comme l'année dernière, et l'année précédente j'ai était prise d'une crise de tristesse, et l'idée de me faire du mal m'ai passé par la tête. J'ai pris mon
cutter, en me disant «Juste cette fois...»
J'ai teinté une fois de plus mon lavabo de larme de sang.
Puis j'ai re caché mon cutter au même endroit en me disant «Juste au cas ou...»
Ca va faire un an et demi que j'ai décidé d'arrêter, «Ce genre de choses n'a pas sa place dans mon monde parfait». mais j'ai toujours des moments ou je ne peux pas m'en empêcher.


A la rentrée je dois aller voir mon, toujours charmant, opticien pour récupérer mes lentilles (Quand je le vois impossible pour moi de ne pas penser à Ristorante Paradiso. Il est si... Gentleman...).
J'ai râlé auprès de ma mère quand elle m'a dit que ça serait mon cadeau de Noël.
«-T'es gonflé ! Avec notre assurance c'est 100% remboursée !
-Je paye l'assurance !
-Rooooh....»

Miaou ~                 Mon chat vous souhaite de joyeuses fêtes.

http://school-day.cowblog.fr/images/IMG2177.jpg
http://school-day.cowblog.fr/images/APlolicolors.jpgEn espérant que ça te plaise
Shouka !



<< Page précédente | 1 | Page suivante >>

Créer un podcast