School-Day

Thérapie clavier

Mercredi 27 avril 2011 à 7:17

http://school-day.cowblog.fr/images/26aprilday.jpg

26 Avril
La radio me réveil, elle me parle des 25 ans de l'accident de Tchernobyle.
Ma mère entre radieuse dans ma chambre, elle se penche au-dessus de moi et me fait un bisou sur le front «Bonne anniversaire ma chéris!» Encore à demi dans mon sommeil je lui réponds un Merci pâteux.
Comme il se doit, je me prépare pour la rentrée, j'attrape mon sac, un dernier coup d'oeil dans le miroir de l'entrer et claque la porte.
A partir d'aujourd'hui et ce jusqu'aux grandes vacances, la station par laquelle je passais est fermé. Je suis obligée de faire un vilain détour vers une station ou le changement est long à parcourir et où la foule abonde. Ils marchent d'un pas pressé, pas le temps de s'exercer quand un pied cogne une jambe, pas le temps de s'échanger quelconque regard.
Mon arrivée au lycée est fracassante, les filles de ma classe sont abasourdie par ma coupe, j'ai eu droit a des «Tu ressembles à Justin bieber! (Je sais pas comment je dois le prendre...)» «Ou des «Pourquoi t'as coupé des bouclettes?! Mais t'es belle comme ça!» où «Va s'y tu veux pas que je te trouve un copain? Tu vas tous les chopper!».
Enseignement professionnel:
La prof ne manque pas de me remarquer,
«-Ba! Un nouveau look? Vous faites très petite fille comme ça! C'est très mignon!
-Vous avez vu madame comme elle est Sex!»
La prof soupire.

Coming soon

Nan! En fait Je n'ai pas eu le temps d'écrire hier soir. J'ai perdu 40 minutes parce que je me suis endormie dans le bus et je me suis retrouvée au terminus et en rentrant mon frère est arrivé pour mon anniversaire et enfin ma mère a fait des muffins en guise de gâteau. Et si j'auvai eu le malheur de dire "Ca craint!" elle m'aurait donné une vilaine baffe. Finalement je me suis assoupie épuiser par la journée sur l'épaule de mon frère qui jouait à Dragon quest 4 sur sa 3DS.

Durant la journée j'ai confié mes dessins et ainsi que quelque planche de manga que je me suis amusée à faire durant les vacances à Monkey pour qu'elle les scanne, en y repensant j'ai dessiné une histoire sacrement tordu! Mais je me suis bien amusée.
Plus tard Monkey m'a dit que ça lui à donner l'envie de faire un manga avec moi:
«-Mais t'as une idée de scénario au moins?
-Nan mais j'veux faire un Echi!
-Un Echi?! Bon...Ouais ça pourrait être marrant...
-Ou un Hentai!
-Ah non pas Hentai!
-Pourquoi?!
-Parce que c'est moi qui dessine!
»

Joyeuse pâque
http://school-day.cowblog.fr/images/5627395759d5a9cb1c4e.jpg

Vendredi 15 avril 2011 à 13:50

http://school-day.cowblog.fr/images/me.jpg
Princesse! Mon amour, mes sentiments sont pour vous, tout explose en moi. 
Le désir de votre présence ne veut s'évanouir,
je jure à vos genoux de vous offrir ma vie. 
Souffrance de sera rien si votre main est sur ma joue.
Car dans le silence, je n'en peux plus de vous aimer. 
Haha nan je rigole. C'est juste pour dire que je me suis coupée les cheveux comme un garçon et que j'aime l'idée de m'autoproclamer prince au service de ma bien aimée(Attention les filles!)
Je suis mi-prince mi-princesse! 

Other news: J'ai déposé mon CV au super marcher du coin. La responsable des recrutements m'a dit "Ca tombe bien on recherche justement des etudiants!" Bon signe non?

http://school-day.cowblog.fr/images/IMG1805.jpg
La qualité est horrible! Je dois attendre la rentrée pour demander à une fille de ma classe de me le scanner...

Et un autre pour la route:
http://school-day.cowblog.fr/images/mizugi.jpg

Mardi 12 avril 2011 à 18:02

http://school-day.cowblog.fr/images/Maid4.jpg

12 Avril
Pour Pâques ma mère à acheter un lapin en chocolat Lindt, quand j'ai voulu croquer dedans ma mère m'a grondé en disant que je ni toucherai pas tant que ma sœur ne sera pas rentrée de colonie. Elle ne revient que la semaine prochaine!! Sous cette chaleur le p'tit bunny aura vite fait de fondre! Une fois la tour de garde qui me sers de mère partie travailler, je n'ai écouté que mon bidon et mangée tout le lapinou.
Quand ma mère le découvrira...

(Je ne suis pas très douée pour les contres plongée.... Mais c'est quand même pas mal.)

 

Jeudi 7 avril 2011 à 15:43

http://school-day.cowblog.fr/images/100-copie-1.jpg
Fan art Mahou shoujo majika madoka, Mami-san
 

6 Avril
Je me réveille dans le lit de ma mère, elle me tient dans ses bras comme si j'avais retrouvé mes sept ans. La couette est chaude, le matelas est moelleux et mon oreiller est parfaitement modelé à la forme de ma tête.
Je serai restée avec plaisir dans ce petit nuage, mais quand le réveil sonne, on ne peut pas lutter.

J'entre dans le lycée et monte les marches jusqu'au cinquième étage pour rejoindre la salle d'art plastic.
J'ai fini le travail sur "Redessinez la partie droite de ces mannequins!" J'espère que le prochain devoir sera plus intéressant.
Art plastique:
J'entre dans la salle, il y a déjà plusieurs filles dont Pepito qui me fixe d'un regard bizarre, je fais mine de n'avoir rien remarqué, mais je suis paniquée.
La prof me donne mon niveau devoir en m'expliquant par-d
essus mon épaule:

«-Alors à partir de cette feuille...

-Où les motifs sont déjà sélectionnés
-Oui et tu dois les reproduire sur cette...
-Cet ensemble déjà dessiné.
-Un problème?
-Tous nos futurs travaux sont-ils déjà programmés?
-Oui et ce jusqu'en terminale!
»
Ça ne sert à rien de soupirer, je prends mon courage par la main et me met au travail tant bien que mal, car je remarque du coin de l'oeil que Pepito continue à me regarder. Là j'ai vraiment peur.
Monkey rentre à ce moment là, je suis rassurée de la voir, je vais tenter de lui demander de l'aide.
Le cours se poursuit, Pepito me lance des regards de temps à autre, Monkey se plaint que Disneyfan soit absente, la fille vulgaire se dispute avec la fille violente et les autres parlent à quel point elles trouvent Sarkozy moche.
Sonnerie:
Je prends Monkey sous le bras et lui parle des regards malveillants.
«-Ba elle le sait c'est sur là!
-Non non non j'veux pas! Trouve quelque chose!
-Ba assume!
-"Assume"? C'est ça ta solution?!
-Fais gaffe elle nous regarde là.
-Vraiment?!
Je n'ose pas me retourner
-Si tu veux je peux demander aux autres, qu'est-ce qu'elles feraient si il y avait une Lesbienne dans la classe!
-Humm...J'suis pas sûr que ce soit une très bonne idée.
-Mais t'inquiète!»
J'aime quand elle me réconforte, quand elle me dit que ce n'est pas une mauvaise chose, quand elle me fait rire pour me redonner du courage.

Anglais:
Le prof nous laisse une fois de plus sur les ordinateurs, «Comme ça, elles sont calmes!» doit-il penser.
Durant l'heure je me suis installée au fond de la classe pour bouquiner. "Silverdiamond" que m'a prêtée Monkey, le volume 1 ne m'avait pas vraiment plu, mais la suite est nettement plus passionnante. Mon personnage préféré c'est bien le Serpent!
http://school-day.cowblog.fr/images/249520HYCDISD02004020-copie-1.jpg
Récréation:
Je m'assoieds à côté de Monkey sur un banc en face du lycée. Elle me raconte qu'elle s'est disputée avec Disneyfan.
«-Comme tous les jours non?
-Nan mais là, elle m'a vraiment soulé!
-Qu'est-ce qu'elle a fait encore?
-C'est à cause de son connard de petit ami!
Justement Disneyfan arrive comme une fleur devant nous:
-Salut les filles!
-Me parle pas toi!»
Monkey se lève brusquement et part bouder quelques mètres plus loin.
-Elle est encore fâchée?!
-?
-Tu vois en faite, les autres elles m'ont dit que un jour Machin il pourrait me frapper!
-Et alors?
-Ba ça me vexe! Moi je l'aime!
-Oh c'est mimi.
-Hihi, mais c'est pas parce qu'il  déjà frappé un mec qu'il va me frapper moi!
-Tu sais on ne sait jamais de quoi les autres sont capables...
-C'est pas vrai toi aussi maintenant?!
-C'est pas ce que je voulais dire! Continue à lui faire confiance, c'est très bien, mais sois consciente qu'au premier problème tu te dois de te défendre!
-Mais il ne me fera jamais de mal!
-D'accord et tu as beaucoup de chance, mais en attendant ne perd pas tes amies!
-Hummm...Tu as raison!
-Toujours!»
Disneyfan me prend le bras et nous emmenéne auprès de Monkey.
Pendant qu'elles parlent, ou se disputent légèrement, je remarque des jeunes adultes qui dessinent. Ils dessinent les bâtiments, surement pour les perceptives, quelle chance. Ils ont réussi dans ce que j'ai lamentablement raté.
«-Hey! Tu m'écoute?
-Hein?
-Écoute!
Monkey se racle la gorge et commence solennellement:
«-Si il y avait une lesbienne dans la classe tu ferais quoi?
-Franchement elle fait ce qu'elle veut hein! Tant qu'elle m'envoie pas des mots d'amours et tous!
-Voilà! Maintenant dis lui!
-De qui? Moi? A elle ? Ça va pas?!
-De quoi de quoi?
-Aller t'as entendu sa réponse! Où c'est moi qui le dit!
-A ça non!
-De quoi vous parlez?»
Elle a peut-être raison après tout, une autre alliée me fera pt'etre du bien...
Je me place devant Disneyfan, lui retire ces lunettes de soleil pour la voir dans les yeux.
«-Écoute bien...Euh je ...En fait....
Je regarde autour de nous, puis je crache enfin le morceau. Je n'ose pas la regarder dans les yeux.
«-Ba tu fais ce que tu veux franchement!
-Ha?
-Ba ouais, moi j't'aime bien, alors y'a pas de soucis!»
Ça me rassure, mais je pense que dorénavant je vais rester discrète, deux personnes que je côtoie jour après jour le savent c'est déjà beaucoup...
«-Ma p'tite gouine!
-Que!! Évite de dire ça à côté des autres steplait hein?»
-Ok! Mais comment tu l'as su ?
-Ba...Il y a la première fille sur qui tu craques, puis les doutes s'installent, tu tournes en rond, tu te dis que ça reviendra un jour dans le bon sens puis finalement tu t'arrêtes de te mentir à toi même.»
En montant les escaliers elle m'a tenu par la main, c'est quelque chose que j'avais peur qu'elle ne fasse plus si lui disait, mais je l'ai sans doute jugée trop vite.
Français:
Je n'aime décidément pas ce cours. On refait des exercices que j'ai déjà fait en CM1! On pourrait penser que c'est bien parce que les bonnes notes pleuvent mais c'est tout de même frustrant...

Cantine:
J'ai enfin décidé de manger correctement, même si cette nouvelle résolution ne colle pas trop avec la part de pizza qui prend place dans ma bouche, «Bon je commencerai demain...»
Monkey me donne un petit coup de coude pour me sortir de mes pensées:
Elle se racle la gorge et s'adresse à toute la classe:
«Hey dites! S'il y avait une Lesbienne dans la classe vous faites quoi?»
Chacune à leur manière elles ont dit qu'elles s'en fichaient. Ca devrait me rassurer, mais je ne peux pas m'empêcher d'avoir un doute. Meme si elles disent ça pour l'instant peut-être qu'après elles n'hésiteront pas à insulter. Je les entends bien critiquer les (rares) mecs du lycée «c'est un sale PD lui!» «Putain j'aimerai trop pas que mon fils soit PD!»

Après avoir fini de manger Monkey me prend par le bras et siffle Disneyfan comme à un chien, «On va dehors? Il fait trop beau aujourd'hui!»
En effet dehors le soleil tape, adieu petite brise légère ou petit flocon blanc. On s'assoit toutes les trois sur le banc qui me semble sera notre nouveau squat.
La fille qui m'appelle "ma femme" arrive en trombe:
«-Tiens regarde qui vient!
-Toujours aussi énergique.
-Salut ma femme, salut toi!
-Heee! Qui t'a donné cette sucette?
-C'est Machine mais elle en a plus!
-Roooh...
-T'en veut?
-Ça va pas tu l'ad léchée!
-Pff Salope va! J'ai pas la peste! Mais ma femme m'aime hein?
-Mais oui je t'aime!»
Sur ces mots elle croque sa sucette, m'attrape par la nuque et me donne un morceau en bouche à bouche. Abasourdie je ne réagis pas toute suite, mais voyant qu'elle prend ça à la rigolade je rigole à mon tour.
Monkey nous regarde la bouche ouverte:
«Ba quoi c'est ma femme non?»
Incroyable...Je suis...Complètement...Comment dire? Je ne sens absolument aucune envie d'analyser la situation ou de réagir d'une façon mature...La jeunesse?
D'autres filles nous rejoignent, celle qui m'appelle Ma femme est assise sur mes genoux:
«-Vous savez quoi? J'ai embrassé ma femme!
-Menteuse!
-Prouve le alors!
-Ok»
Elle se tourne vers moi et...
«Ah! Pardon ma femme je t'ai mordu la langue!
-Euh...Pas..Pas grave!»
Les autres ne réagissent pas d'une façon négative, elles sentent que c'est innocent. Ça me rappelle l'époque où tout le monde s'embrassait sur la bouche en maternelle «C'est pour faire comme maman!». J'ai très peu de souvenir de maternelle, mais celui là je m'en souviens bien (^^)
La sonnerie retentit
«-T'as quoi comme cours ma femme?
-Pro au premier étage.
-Je t'accompagne alors»
Elle me prend par la taille et pose sa tête sur mon épaule, pas très pratique pour marcher mais c'est une bonne occasion de rire.
Arrivez devant ma salle Pepito me regarde encore, pour une fois je m'en fiche;
«-Salut ma femme!
-Bye bye!»

Enseignement professionnel:
je ne suis pas du tout fatiguée, ce qui est rare.
J'ai fini de fixer les épaulettes, la doublure prête il ne me reste plus que les ourlets de manche et de choisir les boutons. Mais ça sera pour après les vacances, puisque le jeudi et vendredi on travaille sur le short pour lequel énormément en retard.
Je passe le temps qu'il me reste à aider la fille violente.
«-Oueche! Comment j'dois faire ce point?
-C'est...
-Et tu te ronges pas les ongles toi!
-Ba nan.
-C'est bien comme ça tu peux griffer ton mec!
-Hummm...
-Tu dis ça mais pt'être elle va devenir gouine!
-Pourquoi tu dis ca?
-Ba elle dit toujours qu'elle veut pas de mec al...
-Bon ba! Si t'as pas besoin de moi...
-Nan nan reste! Va s'y je la dégage l'autre là! Va s'y explique moi!»
Par la suite, à ma grande surprise Pepito m'a adressée la parole comme si de rien était c'est plutôt une bonne nouvelle, non?

En rentrant des cours j'ai déposé mon CV et ma lettre de motivation au Mcdo du bout de la rue. Je n'ai pas trop d'espoir pour cet endroit qui n'a pas l'air d'avoir besoin de personnel alors au lieu d'attendre un refus je vais faire également faire une demande aux différents Cinéma de mon arrondissement.

C'est aujourd'hui le centième article, c'est pas les oscars mais des remerciements s'imposent;Je dois avouer que sans les encouragements que j'ai reçus et les visites fidèles et régulières j'aurais sans doute laissé tomber rapidement, j'aurais recommencé à m'ennuyer, à ne rien faire de mes soirées à part m'écrouler devant la télé à regarder des émissions que je déteste.
Le blog en lui-même m'a aussi beaucoup apporté: Ça m'a aidée à réaliser que le quotidien n'est pas si répétitif, que chaque jour à ses lots de malheurs comme se de bonheurs, ou de prendre les choses sous un angle nouveau, ne plus faire les mêmes erreurs.
"Un blog c'est comme une thérapie" C'est ce que j'ai entendu un jour.
Alors je n'hésiterais pas à continuer, à le nourrir pour grandir encore plus encore.
http://school-day.cowblog.fr/images/thankyoualways.gif

Mardi 5 avril 2011 à 18:09

http://school-day.cowblog.fr/images/353hILHD1qit2hz-copie-1.jpg

4 Avril
La veille j'ai eu un rendez-vous chez mon orthodontiste, il m'a grondée parce que j'étais selon lui trop "Gentille avec ma brosse à dent".
En sortant du cabinet mes dents se sont mis à me faire souffrir atrocement. Il n'a pas serré un peu trop fort? Impossible de mordre dans le moindre petit biscuit, justement le jour ou ma mère en a acheté exceptionnellement...
Le lendemain à 1h du matin impossible de fermer l'oeil, je me tourne et retourne dans mon lit pour l'heure inconfortable.
Je n'ai rien d'autre à faire que réfléchir, souvent les minutes passent plus vite.
Deux heures plus tard à lever les yeux au ciel à chacune de mes idées je me suis dis «Je veux de l'argent! Tu as bientôt 17ans, bouge toi les fesses un peu. Maman hésite un peu plus chaque mois à te donner ton argent de poche. Le jour où elle t'enverra balader tu n'y pourras rien! Soyons prévenantes. Mieux vaut prévenir que guérir!»
Je me suis fait une liste de Jobs qui seraient un minimum probables et réalisables, celui qui arrive en tête de liste c'est bien McDo...Je risque de puer le Burger-frite huilé jusqu'à la fin de mes jours, mais on n'a rien sans rien.
Dès que possible je vais présenter mon CV au McDo le plus proche de chez moi.
Je préfère en parler à ma mère le plus tard possible, je ne sais que trop bien ce qu'elle me dira:
«Tu n'as pas été capable d'aller en stage tous les jours! Tu as eu un avertissement de travail et tu penses à aller cuire des frites?!»
Je me souviens qu'enfant ma mère me fesait peur avec des «Si tu ne te ressaisis pas tu finiras par torcher les vieux ou chez McDo!»
A l'époque déjà je sentais l'odeur du steak s'approchait dangereusement de moi....

5 Avril
Au matin, ce n'est plus mes dents, mais mon ventre qui me fait souffrir. J'aurais du mâcher correctement hier soir, mais j'avais tellement mal aux dents...
Ma mère qui ne croit pas, me donne un comprimé et me dit que ça passera «Maintenant va en cours!». Face à son désintérêt je dois me débrouiller toute seule.
Après le départ de ma mère, je suis entrée dans la salle de bain, j'ai pris une vielle brosse à dent puis j'ai enfoncé le manche au fond de ma gorge.
Quelle horrible sensation, le liquide brûlant remonter le long de la gorge est une torture.
Une fois tout recraché, mes bras tremblaient, je sentais mon coeur battre à toute allure, ma gorge était comme engourdie et des sueurs froides coulaient sur ma nuque..
Voir toute cette nourriture liquéfiée et en bouillie dans mon lavabo m'a répugné, j'ai vite rincé et je me suis coiffée pour aller en cours comme s'il ne s'était rien passé.
J'ai déjà 2heures de retard mais, j'ai aussi une lettre de motivation à écrire sans oublier le CV, je ne sais pas s'il y a une conseillère d'orientation dans mon lycée....
(Ce n'est pas très joli tout ça, je préfère vite l'oublier et ne plus jamais avoir à le refaire...
Le point positif c'est que toute douleur s'est évaporée.)
J'arrive au lycée à 11h30, sur la porte d'entrée est affichée la liste des élèves ayant des avertissements. C'est gonflé de mettre ça d'une façon aussi visible. Ce genre de choses est personnel!
Enseignement professionnel:
A peine arriver Monkey me prend à part et me raconte que Pepito lui a dit hier:
« "Je crois qu'elle est Lesbienne" en parlant de toi!
-...
-Oh? Tu m'écoutes?
-C'est la fin, la fin, je suis fini...
-Nan nan c'est bon, je lui ai dit que non!
-Tu crois?
-Mais oui!
-Si elle le dit à d'autres filles je suis morte et enterrée...
-Mais t'inquiète pas!»
Ça me fait vraiment vraiment peur... J'ai peur qu'une rumeur s'étende et que je devienne pour toutes "La lesbienne". J'ai peur de me faire insulté, j'ai peur de me faire exclure, j'ai peur qu'elles considèrent ça comme une maladie...
Cantine:
Il faut de toute urgence que je me trouve un plan de contre attaque . Il faut que j'exclus tout doute de leurs têtes quelles qu'elles soient, raconter que je sors avec un garçon...Mais je n'ai qu'un seul ami mec! Et il habite à Cannes!! Je ne peux pas dire juste un nom, elles voudront des photos, le voir, que je parle de lui...
PSE:
J'ai appris que la prof de Math est encore absente cette semaine...Ça fait combien de temps qu'on ne l'a pas vue? Trois semaines je crois...Elle est hospitalisée apparemment.
Tiens, je pourrais demander à cette prof de lire le brouillon de mon CV et ma lettre de motivation...Elle nous a dit il y a longtemps qu'on pouvait lui demander des conseils.
A la fin du cours, je lui présente mes documents. Elle les trouve pleins de défauts, moi qui avait bien réfléchi dessus...
«Dans l'ensemble c'est bien!»
Français:
On lit une pièce de théâtre dont je ne connais même pas le titre, mais je suis visiblement attribuée au rôle de "Jean", heureusement pour moi, il n'est presque jamais là.

Quand la sonnerie retentit je décide de rentrer chez moi, avoir une heure de permanence très peu pour moi...

<< Page précédente | 1 | 2 | Page suivante >>

Créer un podcast