School-Day

Thérapie clavier

Lundi 15 juin 2015 à 15:32

http://img11.hostingpics.net/pics/521179tumblrnph8bqk1qx1s436zqo2540.png
13 juin
J'ai passé la journée chez ma bien aimée. Il y a des hauts et des bas entre nous dont je suis entièrement coupable. J'ai développé une haine de moi-même, corps et visage, j'ai du mal à me regarder dans un miroir sans avoir envie de me faire du mal.
Je panique et je ne veux plus être vu.
Mon amoureuse en est bien sûr dépassée.  Elle me répète ses mots d'amour sans compter et ne comprend pas que je ne me contente pas de mon image au fond de ces beaux yeux bleu, celle où je suis parfaite. Je suis belle et irrésistible, mon intelligence dépasse l'entendement et ma douceur fera basculer le monde dans un océan de dentelle. Mais je vois la réalité si différente, alors je pleure. Je pleure pour un rien.  Je pleure en mettant la table, je pleure en prenant le métro, je pleure quand je me lave. Je pleure alors je lui dis de ne plus m'approcher, ça l'énerve et lui fait peur.  Ça se comprend, quelle est la véritable bonne façon de réagir quand sa compagne semble à deux doigts de sauter d'un pont?

Le soir en rentrant, la maroquinière, est encore venue dans ma chambre.
Elle est restée faire une sieste, je l'ai autorisé a dormir jusqu'à la fin de l'album puis lui est sonné de me laisser dormir.
Elle est revenue sur le fait que, "tu n'étais pas comme ça avant" "Tu es froide maintenant" "J'ai envie de t'aider" "Je vois bien que tu ne vas pas bien".
C'est vrai, fut un temps où je me serai délectée de cette amour addictif qui m'ait offert. Mais là, aujourd'hui, et surtout ce soir, je veux rester seule.
Pourquoi elle est incapable de trouver une autre fille…
Elle m'embrase avant de partir.

Je m'endors par la suite sereinement, je suis en vacance pendant deux semaines.
Je peux dormir, encore et encore autant que je l'entends. Je vais me complaindre, fumer jusqu'à ce que je parte en fumé
 
14 Juin
J'ai été invitée à venir avec des jeunes de la maison à aller à un festival médiéval. Il y avait beaucoup de choses à voir et de jolis costumes ! Mais… Je…Je n'ai pas trop aimé cette journée, plusieurs fois, j'avais trop chaud et il y avait trop de monde.
Dur pour la moi misanthropique de supporter la foule sous le soleil cuisant. J'ai eu envie de rentrer plusieurs fois.
«-Ça va ?
-Hein ? humm oui oui, c'est le soleil, ça me chauffe un peu trop le cerveau…Haha.
-T'inquiètes d'ici une heure ça va se rafraichir ! »
Aller, ça va aller, en continuant à voir des gens je vais aller mieux. Je ferai mieux de ne pas trop m'isoler, j'ai peur de trop aimer cette solitude….

Par maud96 le Mardi 16 juin 2015 à 17:23
J'aime mieux la fin de ton texte : surtout ne pas lâcher la "corde" de tes amitiés... Tu n'es pas faite pour vivre seule... et ne décourages pas tes "amours" : c'est si difficile, à retrouver l'amour, dans notre monde si anonyme...
Je me dis que tu as de la chance d'être "boostée" par les gens de ton foyer en cette période de temps libre.... sinon tu pourrais crever de solitude...
Par http://www.csb77.fr le Jeudi 23 juin 2016 à 4:20
J'attrape mon paquet de cigarette avant de me faufiler à l'extérieur de la maison.
Par supra pas cher le Mardi 23 août 2016 à 5:23
J'attrape mon paquet de cigarette avant de me faufiler à l'extérieur de la maison.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://school-day.cowblog.fr/trackback/3273785

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast